Créer une lampe connectée suspendue
2 août 2017
Une horloge sur le thème « Retour vers le futur ».
11 août 2017
Tout voir

Placement des supports et pose des premiers rails.

La dernière fois que nous avons travaillé sur la maquette, tout était prêt pour placer les supports des rails. C’est donc cette nouvelle étape que nous attaquons aujourd’hui.

Nous en étions à cette étape:

On voit sur cette image le dessin des rails, les supports de rails au centre, et en arrière plan, ce sont les piliers de ces supports. C’est ce que nous allons placer dans cet article.

Commençons dans un premier temps à placer tous les supports de rail à coté de la maquette. Il va falloir réaliser des portions de ces supports, pour pouvoir les placer par la suite sur la maquette. Vous remarquerez ici certaines de ces portions. Les supports sont agrafés ensemble. On y voit sur l’image ci dessus 5 grandes parties: la boucle extérieure, la boucle intérieure, et les 3 voies droites au niveau de la gare.

Le découpage de ces portions de support n’est pas fait au hasard: il y a 4 niveaux sur la maquette, et certaines portions de supports vont passer sous d’autres. Les portions sont donc réalisées afin de favoriser le placement sur la maquette finale.

Voici tout le chemin de rails pré-fixé. Il ne reste qu’à le placer sur les piliers.

Sur cette image, on aperçoit clairement les différents niveaux et les chevauchements des supports de rail.

 

Il faut à présent placer les piliers. L’idéal est que chaque pilier se situe à une intersection de support de rail. Ainsi, le maintien est optimisé. C’est la raison pour laquelle les piliers sont juste posés, puis seront éventuellement ajustés lorsque les supports de rail viendront se poser dessus. Alors on pourra coller les piliers, et les supports.

 

Voici un pilier qui est placé entre deux supports de rail. Il peut donc être encollé sur la maquette, et le support de rail collé dessus.

 

Lorsque toutes les sections sont placées, et les piliers ajustés, on peut procéder au collage. Il faut être assez minutieux, car tout repose sur les piliers et le moindre mouvement brusque peut tout faire tomber, tant que la colle n’a pas été appliquée. 

 

Certaines jonctions de support ne peuvent être soutenues par des piliers, car des rails passent en dessous. En ce cas, on prend un petit bout de bois que l’on utilise comme tuteur. Une fois encollé, et le temps que la colle sèche, l’ensemble est maintenu par des pinces.

On réalise cela pour toutes les jonctions de supports, et on laisse gentiment sécher.

 

Pour assurer un maintien parfait, tous les supports de rails sont également cloués aux piliers. L’ensemble sera ainsi totalement solidaire et résistera sans aucun problèmes aux contraintes et aux déformations causées par les trains qui rouleront dessus.

 

Le placement des supports est à présent terminé. On voit sur la photo ci dessus que l’emplacement du pont a volontairement été dépourvu de support, et à juste titre: le pont assure cette fonction.

On va pouvoir à présent placer les premiers rails, et le ballast !

 

Voici la première section de rails qui va être fixée. Dans l’ordre:

  1. On pose le rail et on s’assure qu’il est parfaitement disposé sur son support afin de s’assurer que tout est OK (photo ci dessus)
  2. On dispose de la colle qu’on étale sur le support où le rail
  3. On pose le rail qui va se fixer à la colle
  4. On dépose délicatement du ballast entre les rails et de chaque coté, en veillant à ce que rien ne vienne sur les rails métalliques
  5. On dépose de la colle que l’on dilue avec de l’eau le long du rail, pour fixer l’ensemble définitivement.

Voici ces étapes en image.

Etape 2 et 3: Le rail est posé sur la colle étalée sur le support. Il ne faut pas traîner car le ballast doit encore être posé avant qu’elle ne sèche

 

Etape 4: on place du ballast au centre et aux extrémités des rails. Le ballast ne doit pas se fixer aux rails métalliques car cela pourrait bloquer le passage des wagons.

 

Pour uniformiser la répartition du ballast, et chasser les morceaux fixés aux rails, on peut utiliser un pinceau fin.

 

Etape 5: On dilue la colle en lui ajoutant de l’eau pour la rendre plus liquide. Pour ce faire, on utilise 4 doses d’eau pour une dose de colle.

 

A l’aide d’une seringue (dont on a ôté l’aiguille), on prend une quantité raisonnable de colle.

 

Ne reste qu’à appliquer la colle entre les rails. Attention à ne pas en mettre sur les rails métalliques, car alors cela formerait une pellicule, et les rails ne pourraient plus transmettre l’électricité à la locomotive. Si la colle déborde sur les cotés des rails, ce n’est pas grave: en séchant, elle deviendra transparente.

 

Il ne reste plus qu’à laisser sécher…

Et voici l’ensemble collé, terminé.

 

Il reste encore énormément de rails à fixer, et la méthode sera toujours la même. A présent que tous les supports sont en place, ce sont les rails qui resteront majoritairement à fixer, mais on va également pouvoir commencer à travailler sur certains éléments de décor, comme les montagnes, les routes…

Sachez que ce projet se base sur la collection « Le train des Alpes », mais que je compte personnaliser. Il y aura par exemple de la lumière dans les maisons, et les phares des voitures seront allumés. C’est pour cette raison que nous aborderons l’utilisation de la fibre optique et de leds prochainement.

En attendant, voici quelques photo prises alors que je réalisais les supports et les piliers de rail:

jurlud
jurlud
Je suis un passionné d'informatique, mais aussi de sciences, notamment d'astrophysique et d'astronomie. Je réalise des créations numériques de toute sorte (musique, vidéo, photo, photoshop, after effect, créations 3D sous Blender). Quand il fait beau, je sors le drone, je quitte la salle de sport pour courir dehors (même si je déteste courir), et je suis amateur de moto. Et quand il pleut, j'apprend la guitare. Geek ascendant Nerd.

2 Comments

  1. Georges DECOME dit :

    Bonjour,
    Vos articles sont très intéressants et très constructifs. Merci.
    Avant de commencer la réalisation du Train des Alpes, je voudrais savoir pourquoi vous avez mis une plaque de polystyrène juste pour le les rails de la gare. Je pensai que ce faisceau était au niveau 0 de tout le plateau.
    Encore merci pour vos explications et vos futurs perfectionnements.

  2. Poto dit :

    Vivement la suite de votre avancement sur le projet ferroviaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *